Les amendements à base de calcium marin : une efficacité durable

champ de blé

Si les amendements minéraux basiques permettent tous un redressement du pH et une amélioration de la structuration des sols, la composition du produit détermine une capacité neutralisante différente. Une connaissance optimale de la problématique du sol par l’agriculteur lui facilitera son choix stratégique.  Les amendements à base de calcium marin sont efficaces pour un redressement en sols acides et une action sur la durée. Riche en carbonate de calcium, magnésium et Oligo-éléments, le calcium marin offre parallèlement à son pouvoir alcalinisant, la mise à disposition d’éléments nutritifs pour la plante. Cette combinaison d’actions en faveur du sol et de la plante ainsi que son efficacité pérenne, fait de ce produit un excellent candidat pour une agriculture raisonnée.

champ de blé

Le calcium marin : efficacité durable

Une action optimisée en sols acides

Les amendements minéraux basiques à base de calcium marin sont riches en carbonates de calcium et de magnésium (CaCO3 et MgCO3) et d’oligo-éléments. La réaction chimique permettant de casser les liaisons de ces molécules est accélérée en milieu acide.

L’amendement marin agit donc d’autant plus efficacement que le pH du sol est acide :

  • Il capte des ions H+ (responsables de l’acidité) du complexe argilo-humique.
  • Ils créent des liaisons hydrogène entre ces ions et de l’oxygène et fabriquent des molécules d’eau (diminution du pH).
  • Il stimule l’activité biologique des sols.
  • Il met à disposition du complexe des cations Ca2+ et Mg2+.

La fabrication de cet amendement marin lui confère une action durable.

Un procédé qualitatif et rentable

La grande porosité du calcium marin permet de le broyer très finement et d’avoir une action rapide sur la culture en place de son implantation à la fin de son cycle.

Amender la terre : un choix stratégique

Équilibre valeur neutralisante / pouvoir nutritif

Le choix d’un amendement pour neutraliser ou entretenir le pH d’un sol doit être étudié en regard de plusieurs critères :

  • Le pH est-il très bas ou proche de la neutralité ?
  • Quelles sont les carences en oligoéléments ?
  • Quelle est la stabilité structurale du sol ?

Une analyse fine en amont garantit en effet une meilleure stratégie pour traiter plusieurs problèmes de front.

Les sols très acides, par exemple nécessitent un amendement basique fort pour redresser rapidement le pH et permettre des conditions de cultures favorables.

Pour des cultures biologiques cependant, seuls certains amendements sont autorisés, le calcium marin en fait partie.

Balance technique / économique / environnementale

Choisir un amendement marin est enfin un compromis idéal entre :

  • Une technique naturelle, homologuée, et efficace rapidement et sur la durée.

L’amendement marin augmente le pH des sols ou entretien sa neutralité.

  • Une méthode rentable sur un plan qualitatif et économique.

Le calcium marin, riche en oligoéléments, participe à la qualité des plantes cultivées et à la durabilité de son action.

  • Un procédé respectueux de l’écosystème reliant la plante à ses ressources.

En améliorant la structuration du complexe argilo-humique, le calcium marin stabilise les sols et optimise la circulation de l’eau, de l’air et des racines.

Vous pouvez aussi lire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *