Le parquet flottant : pourquoi le choisir et comment le poser ?

En bois, ou bien à base de bois, le parquet flottant – appelé parquet contrecollé – offre plusieurs avantages aux personnes souhaitant installer un revêtement de sol. Il assure un maximum de confort à un coût peu élevé, et s’installe rapidement et facilement. En plus, il s’adapte à toutes les poses.

Si vous faites des travaux de rénovation de votre intérieur, et vous voulez installer un parquet flottant, voici pourquoi et comment choisir ce type de parquet.

Pourquoi choisir un parquet flottant ?

Le parquet flottant est le revêtement de sol parfait le plus avantageux à choisir. Si nous le comparons au parquet massif, nous remarquons que le premier est plus attractif au niveau du prix. En effet, son prix est de 15 euros le m2, alors qu’il faut compter 40 euros pour un mètre carré de parquet massif.

Le parquet flottant est très facile à installer, car il est doté d’un système de clipsage qui ne nécessite ni clous ni de la colle. En plus, il est très stable que les autres modèles, car il résulte de l’association de trois couches différentes.
Si nous le comparons à la moquette qui attire beaucoup de saletés, le parquet flottant est très facile à entretenir et ne demande pas trop efforts.

Certes, son esthétique n’est pas toujours optimale, mais si vous choisissez un parquet de bonne qualité, et vous l’installez bien comme il faut, vous aurez le revêtement de sol que vous espérez, et ce, pour avoir un intérieur très élégant.

Comment poser un parquet flottant ?

Avant de poser votre parquet flottant, il faut bien préparer votre sol et vos sous-couches.
C’est en utilisant des rainures et des languettes que nous pouvons assembler les différentes lames, car le parquet ne sera pas fixé au sol.

Pour la pose du parquet flottant, il faut utiliser une cale en bois pour taper sur le long de la lame. C’est en optant pour un système clipsale qu’il faut poser les lames rang par rang. Pour le marteau, nous vous conseillons de l’éviter, car il peut abîmer le dispositif. Il est préférable de poser les lames à la main.

Pour les endroits sensibles, vous pouvez mettre de la colle pour protéger le sol des futurs problèmes pouvant apparaître.

Il est fortement recommandé de poser les lames au sens de la lumière des fenêtres, et ce, pour cacher les différents défauts qui se trouvent sur les lames. Pour les pièces étroites, il est préférable de les poser dans le sens de la pièce.
En posant votre parquet, il faut être vigilant à ce que la porte puisse s’ouvrir et se fermer correctement. C’est un point très important à prendre en compte.

En ce qui concerne les finitions, nous vous conseillons de choisir les huiles ou les vernis écologiques pour protéger l’environnement, sachant qu’il faut choisir une finition à faible émission de formaldéhyde.

Vous pouvez aussi lire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *