En quoi consiste la protection du bois de charpente ?

La charpente joue un rôle très important pour la structure de la maison. Si les charpentes en béton et en métal ne nécessitent pas beaucoup d’entretien, la charpente en bois est par contre très souvent exposée à l’attaque des insectes et peut se dégrader par les infiltrations de l’eau. Vous devez donc inspecter très régulièrement l’état général de celle-ci pour être sûr qu’elle puisse supporter le poids de la couverture. Découvrez alors ici comment bien entretenir votre charpente en bois pour assurer sa longévité dans le temps.

Diagnostic, une première étape indispensable

La première chose à faire avant de commencer un quelconque traitement pour le bois de votre charpente est d’abord de faire un diagnostic. En effet, faire un diagnostic permettra de déterminer le traitement adapté pour la toiture. Il s’agit de s’assurer de la présence de menaces qui pourraient affecter votre bois. Cette première étape nécessite une parfaite connaissance des insectes et de leur façon d’attaquer. Ainsi, l’intervention d’un professionnel est donc plus que souhaitée.

Le diagnostic est très important, car il permet de constater la localisation et l’étendue des dégâts pour choisir le traitement du bois le plus approprié. L’expérience des entreprises spécialisées est un énorme avantage pour effectuer un diagnostic rapide et efficace sur votre charpente. Une fois le diagnostic effectué, il sera plus facile pour l’expert de déterminer un traitement de charpente professionnel adapté au bois.

Si vous souhaitez faire une petite inspection préalable à l’intervention d’un professionnel, vous pouvez déjà rechercher les traces de sciures sur le sol à proximité de la charpente, dans les angles ou encore à la jonction des pièces de bois. Vous pouvez aussi effectuer un sondage avec un outil pointu pour vérifier si le bois résiste à la pression. Dans le cas où vous repérez des traces blanches et circulaires, il peut s’agir des spores d’un champignon. Vous pouvez alors mesurer la propagation en effectuant un léger ponçage pour l’éradiquer avant traitement.

Les différents types de traitement

Lorsqu’on parle de traitement du bois de charpente, il faut distinguer deux différents traitements possibles à savoir le traitement préventif et le traitement curatif. Si le traitement préventif peut être réalisé avant la construction de la maison et la pose de la charpente, le traitement curatif intervient lorsque des petits trous apparaissent sur le bois.

Pour une charpente ancienne et qui n’a jamais été traitée, un nouveau traitement préventif est toujours recommandé. Ainsi, si votre charpente a plus de 5 ans d’existence, le professionnel vous conseillera surement le traitement préventif. Ce genre de traitement est très efficace contre les champignons, mais il est aussi raisonnable, car il est moins onéreux.

Le traitement curatif est par contre plutôt délicat. En effet, il nécessite au préalable de débarrasser le bois des parties abîmées et donc de vérifier s’il ne subsiste rien qui puisse mettre en cause la solidité de la charpente. Ainsi, il faudra donc sonder l’état de la charpente en bois avant d’effectuer le traitement de l’ossature. Le traitement curatif va donc consister à injecter un produit anti-insectes xylophages. Ensuite, il faudra pulvériser l’extérieure de la charpente avec un produit insecticide. De cette manière, l’ossature bois de la charpente sera traitée et moins exposée aux risques de prolifération de xylophages.

Vous pouvez aussi lire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *