Voyage au Japon : découvrir les plus beaux jardins japonais

Les jardins japonais comptent parmi les emblèmes les plus remarquables du pays du Soleil Levant. Si vous envisagez de visiter le pays, vous ne manquerez pas de vous émerveiller devant ces jardins méticuleusement construits dans le respect de la nature et de l’art. Provenant de la tradition ancestrale nippone, ces somptueux jardins se trouvent aussi bien dans les lieux historiques et culturels que dans les parcs des villes, les temples bouddhistes, les résidences privés, etc. Comme vous ne pourrez pas tous les admirer en un séjour, découvrons ensemble à travers cet article une sélection des plus beaux jardins japonais.

Le jardin du Musée d’art Adachi

Le jardin qui entoure le Musée d’art Adachi est considéré comme étant l’un des plus beaux jardins japonais. Il figure donc parmi les plus magnifiques jardins japonais à découvrir lors de votre voyage au Japon. Se trouvant dans la préfecture de Shimane, à quelques kilomètres de la ville de Matsue, ce musée a été construit par l’homme d’affaires et collectionneur Adachi Zenko.

Véritable prouesse paysagère, les vastes et somptueux jardins qui l’entourent sont pensés comme de véritables tableaux vivants, dont les nombreuses vitres représentent des paysages semblant être en permanente évolution. La collection de 1300 œuvres est exposée en alternance et en harmonie selon le fil des saisons. Dans un ballet de beauté et de finesse, les éléments du jardin comme la mousse, les rochers ou les arbres s’accordent et se complètent pour vous offrir une merveilleuse expérience sensorielle.

Kenroku-en

Situé à proximité du château de Kanazawa, dans la préfecture d’Ishikawa, Kenroku-en compte parmi les plus sublimes jardins du Japon. Signifiant littéralement « jardin aux six aspects », cette œuvre spectaculaire qui s’étend sur 11,4 hectares est surtout réputée pour son immense étendue verdoyante. Le jardin dispose de multiples points de vue sur lesquels vous avez la possibilité de vous reposer et d’admirer la majesté de l’endroit.

Kenroku-en comporte toutes les caractéristiques propres à un jardin japonais. Pour être plus clair, on y retrouve les éléments décoratifs typiques de ce type de jardin, à l’instar de l’eau. En effet, le jardin abrite un grand étang, le Kasumigaike. La lanterne en pierre à pieds courbés qui se trouve sur les rives de l’étang figure parmi les symboles du jardin. Durant votre visite du site, vous pourrez y contempler plusieurs arbres fruitiers de saison, lesquels, pendant la période de floraison, offrent un fabuleux spectacle de couleurs.

Koraku-en

Koraku-en est un autre jardin japonais considéré comme étant l’un des plus magnifiques du pays. Signifiant « le jardin de la puissance retardée », ce jardin de promenade se trouve près d’U-jo, surnommé ou château du corbeau, dans la ville d’Okayama, au sud de l’île de Honshū. À l’origine, le site était utilisé pour accueillir les invités importants et servait de lieu de retraite pour le daimyo (puissant dirigeant féodal). Suite à des inondations et des bombardements, le jardin a subi de multiples dommages. Il a été restauré en 1952 en se basant sur des croquis et des peintures datant de la période Edo.

Aujourd’hui, Koraku-en met en scène des arbres, des collines, des ruisseaux, des étangs, des maisons de thé ainsi qu’un théâtre Nô. Adoptant un style chisan kaiyu, son paysage se présente sous quelques scènes bien agencées. Comme le Kenroku-en, il présente toutes les particularités d’un jardin japonais. Outre ses étangs, il comporte des ponts, des gigantesques étendues d’espaces verts, tels que des champs de riz ou de thé. Ce magnifique jardin se démarque par le fait qu’il offre une vue dégagée. Autrement dit, d’un endroit à un autre, vous pouvez avoir une vue d’ensemble sur le jardin.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *